Rémunérations : le projet d’accord « PPCR » définitivement enterré ?

Les dés semblent jetés. Force ouvrière a annoncé lundi 21 septembre son intention de ne pas signer le projet d’accord sur l’avenir de la fonction publique : la modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations dans la fonction publique. Compte tenu de la représentativité de ce syndicat dans la fonction publique (18,6 % des voix lors des dernières élections professionnelles), le projet de Marylise Lebranchu est dans l’impasse.

Les efforts de la ministre de la Fonction publique pour convaincre les organisations syndicales et les agents les plus réfractaires n’auront donc pas suffi. Force ouvrière a indiqué lundi 21 septembre dans un communiqué sa décision de ne pas signer le protocole d’accord sur l’avenir de la fonction publique : la modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations dans la fonction publique.

Pour le syndicat, « les constats sont sans appel », notamment sur :

  • la perte du pouvoir d’achat n’est pas compensée par les propositions gouvernementales ;
  • l ’allongement des durées de carrière autofinance une revalorisation en trompe l’oeil ;
  • l’intégration d’une part des primes dans le traitement est insignifiante, et de fait très insuffisante ;
  • la longueur du calendrier de mise en œuvre des mesures salariales est inadmissible car le gouvernement ne peut rien garantir après 2017.

Marylise Lebranchu avait martelé son intention d’obtenir un accord majoritaire, c’est-à-dire signé par un ou plusieurs d’entre eux représentant, au total, au moins 50 % des voix recueillies lors des élections professionnelles.

Pour l’heure, seules la FSU (7,9 % des voix), la FA-FP (2,9 %) et la CFE-CGC (2,9 %) ont indiqué leur intention de signer le protocole d’accord. La décision de la CGT (23,1 % des voix), probablement aussi négative, est attendue pour le 29 septembre.

A la fin de son communiqué, FO interpelle la ministre et le gouvernement « pour améliorer fortement ces propositions, notamment en revalorisant, immédiatement, la valeur du point d’indice ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s