Le Rendez-vous salarial du 17 mars : les agents publics exigent des mesures fortes !

Communiqué commun de la CGT, de la CFDT, de la CGC, de la FSU, de la FA-FP, de Solidaires et de l’UNSA sur le rendez-vous salarial dans la fonction publique annoncé pour le 17 mars 2016.
Les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les de la Fonction publi­que – Cgt, Cfdt, Cgc, Fa-Fp, Fsu, Solidaires et Unsa – se sont sou­vent retrou­vées, ces der­niè­res années, pour faire le point sur la situa­tion des agents des trois ver­sants de la fonc­tion publi­que et inter­ve­nir uni­tai­re­ment sur nombre de sujets pro­pres à garan­tir la qua­lité du ser­vice public à tous les citoyens.
Dans une période où nombre de réfor­mes impac­tent le tra­vail des agents, les orga­ni­sa­tions signa­tai­res por­tent ensem­ble le néces­saire res­pect du statut géné­ral de la Fonction publi­que, l’égalité pro­fes­sion­nelle entre les femmes et les hommes, la lutte contre la pré­ca­rité et l’exi­gence d’emplois sta­tu­tai­res en nombre suf­fi­sant pour faire face aux besoins, l’amé­lio­ra­tion des condi­tions de tra­vail et le pou­voir d’achat des agents publics.
Aujourd’hui, à quel­ques jours de l’ouver­ture des négo­cia­tions sala­ria­les dans la Fonction publi­que, elles rap­pel­lent leur exi­gence qu’il soit mis immé­dia­te­ment fin au gel du point d’indice et que celui-ci soit reva­lo­risé signi­fi­ca­ti­ve­ment pour confor­ter les salai­res de tous les agents. 

En effet, la poli­ti­que d’aus­té­rité sala­riale a abouti à une baisse cons­tante de leur pou­voir d’achat. Pour les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les, l’heure est venue de mettre un terme au conten­tieux sala­rial qui s’est accu­mulé depuis des années ! 

Les agents de la fonc­tion publi­que jouent un rôle déter­mi­nant pour la cohé­sion de toute la société. La reconnais­sance de leur tra­vail et de leur enga­ge­ment quo­ti­dien en faveur de l’inté­rêt géné­ral ne peut plus atten­dre.
Le gou­ver­ne­ment s’est engagé à ouvrir des négo­cia­tions sala­ria­les. Ce rendez-vous aura lieu le mer­credi 17 mars et doit débou­cher sur des mesu­res fortes. 

Les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les, Cgt, Cfdt, Cgc, Fa-Fp, Fsu, Solidaires et Unsa por­teu­ses des exi­gen­ces des agents publics juge­ront à cette aune les annon­ces qui seront faites par le gou­ver­ne­ment.
Si celles-ci étaient trop éloignées de leurs atten­tes et de celles des per­son­nels qu’elles repré­sen­tent, elles en appel­le­ront à la mobi­li­sa­tion des agents de la Fonction publi­que y com­pris par la grève et les mani­fes­ta­tions.
Dès à pré­sent, elles ins­cri­vent cette pos­si­bi­lité d’action le 22 mars pro­chain et se retrou­ve­ront dès après le rendez-vous sala­rial pour confir­mer ou non cette mobi­li­sa­tion.
Paris, le 26 février 2016
PDF – 96.5 ko

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s