Absentéisme dans la FPT : un indicateur contre les idées reçues

Pour la première fois, les DRH de la fonction publique territoriale disposent d’indicateurs fiables sur l’absentéisme et d’un moyen de comparaison entre elles. Les résultats montrent des disparités selon les catégories et les filières. L’objectif est de réunir les données de 300 collectivités.

A l’approche des élections présidentielles, alors que prospère le « fonctionnaire bashing », l’association des directeurs des ressources humaines des grandes collectivités (ADRHGCT) publie de nouveaux indicateurs de l’absentéisme des agents territoriaux. Un coup d’arrêt aux polémiques et à la stigmatisation ?

« Dans un contexte de débat passionné autour de l’absentéisme des fonctionnaires, les grands médias nationaux relaient des chiffres contestables, tacle Bruno Jarry, DRH du Mans (144 200 habitants) et de son agglomération, et membre de l’association. Nous ne cherchons pas à prouver que l’absentéisme est bas. Comme techniciens des RH, nous voulons disposer d’indicateurs fiables, partagés, et d’un outil de comparaison entre collectivités. » L’étude du courtier d’assurances Sofaxis, par exemple, est décriée pour son manque de représentativité. « Il prend pour base de calcul les données fournies par les collectivités qui lui sont affiliées », pointe Johan Theuret, président de l’ADRHGCT et DGA chargé des RH et du dialogue social à Clermont-Ferrand (141 500 habitants). Des données partielles, qui incluent notamment les congés maternité dans les absences, ce que l’association a exclu.

L’absentéisme dans la FPT progresse de 26% en 8 ans

Le ministère riposte sur l’absentéisme dans la territoriale

Périmètre et méthodologie réfléchis avec l’Inet

« D’un point de vue éthique, on ne peut pas mettre la maternité sur le même plan que la maladie, ni agir sur ce motif d’absence. Nous n’avons retenu que l’absentéisme compressible, celui sur lequel la collectivité a une capacité d’action », précise Johan Theuret. A savoir, les absences pour raisons de santé uniquement : accidents du travail, maladies professionnelles, congés longue maladie, maladie grave et longue durée, et arrêts maladie ordinaires. Autre différence : alors que certains indicateurs ne prennent en compte que les fonctionnaires, l’ADRHGCT intègre les contractuels afin de mesurer les absences pour l’ensemble des emplois permanents.

Contenu indisponible sur cette application

Ces questions ont été longuement examinées en 2016 avec l’aide de quatre étudiants de l’Institut national des études territoriales (INET). Après enquête auprès des collectivités, ils ont défini le périmètre de l’absentéisme et la méthodologie pour le mesurer. Puis l’ADRHGCT a confié la création d’un portail au cabinet d’audit social Havasu. Mission : « proposer à chacun un outil solide qui permette de comparer et d’observer l’évolution de l’absentéisme », lance Jack Bernon, directeur des relations sociales et de la vie au travail de la ville de Lyon et membre de l’ADRHGCT.

« Ne pas confondre les enjeux des managers sur le terrain avec ceux des services de gestion RH » – Jack Bernon

Un taux global de 7,93 % en 2015 sur 121 collectivités

L’accès au portail est simple. Une fois leurs données saisies et vérifiées, « les collectivités accèdent immédiatement à leurs propres résultats et aux statistiques calculées à partir des chiffres fournis par les participants », explique Guillaume Pertinant, fondateur et gérant de Havasu. Le taux d’absentéisme de « votre collectivité » apparaît à côté de celui du benchmark, calculé globalement, et par cause d’absence, sa fréquence, sa gravité, etc.

Contenu indisponible sur cette application

Résultat : un taux de 7,93 % pour l’année 2015, à partir des données saisies par 121 collectivités représentant 14 % des emplois permanents des collectivités territoriales. La participation est de 48 % pour les 50 plus grandes villes et de 29 % pour les départements. D’importantes disparités ressortent, mais aussi des points communs, comme des taux d’absentéisme qui sont plus élevés dans la catégorie C et les filières technique, sociale et médico-sociale, très exposées aux risques professionnels. Et partout, une lanterne rouge : les centres communaux d’action sociale (CCAS).

Lancement de la collecte des données 2016

Cette étude est une première approche d’un phénomène très complexe et multifactoriel. Bien d’autres paramètres influent sur l’absentéisme : les métiers exposés à de forts risques professionnels, le management, le climat social… Cependant, « cela nous conforte dans l’idée qu’il faut muscler les politiques de prévention et de santé au travail », souligne Johan Theuret. Encouragés par ce premier succès, l’ADRHGCT et Havasu lancent ce 27 février la collecte des données de l’année 2016. « L’objectif est que 300 grandes collectivités saisissent leurs informations, vise Jack Bernon. Le taux d’absentéisme sera alors vraiment très fiable. »

Mode d’emploi du portail de saisie des données de l’ADRHGCT
Le portail géré par Havasu pour l’ADRHGCT est gratuit et confidentiel. Les collectivités demandent l’ouverture d’un compte à son gestionnaire (pertinant@havasu.fr), saisissent leurs chiffres puis ont accès aux moyennes calculées à partir des données de 117 des participants : 25 EPCI, 51 communes, 28 départements et 13 CCAS pour les trois graphiques présentés ici.

SUR LE MÊME SUJET

Absentéisme des fonctionnaires : ne nous voilons pas la face !

Quelles mesures sont envisagées pour réduire l’absentéisme des fonctionnaires ?

L’association des DRH des grandes collectivités lance son comparateur absentéisme

L’absentéisme dans la fonction publique territoriale progresse de 26% en 8 ans

Le ministère riposte sur l’absentéisme dans la territoriale

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s