Discipline : exclusion temporaire pour ébriété

L’exclusion pour deux mois du cuisinier en chef d’un service de restauration scolaire notamment pour ébriété et non respect des règles d’hygiène, est proportionnée à la faute commise.

Un adjoint technique de 1ère classe, cuisinier en chef au sein du service de la restauration scolaire d’une commune a fait l’objet d’une exclusion temporaire de deux mois. En l’espèce, il lui est reproché d’avoir fait servir aux enfants des glaces qui n’avaient pas été conservées à la température adéquate, la porte de la chambre froide étant restée entre ouverte.

Enfin, outre son imprégnation alcoolique récurrente qui le conduit à tenir des propos irrespectueux et agressifs, il lui est également reproché son refus d’assurer la traçabilité des aliments, le non-respect des règles élémentaires d’hygiène et de sécurité et l’absence de rangement méthodique. Or, l’état d’ébriété de l’agent, ses propos irrespectueux répétés à l’égard des élus et les manquements dans le respect de l’hygiène en cuisine constituent des fautes professionnelles justifiant une sanction disciplinaire.

Responsable de la restauration scolaire, et déjà sanctionné par un avertissement, l’agent ne pouvait ignorer les conséquences de ses agissements. Les faits reprochés sont répétés et potentiellement graves pour la sécurité des enfants qui fréquentent le service de restauration scolaire. Aussi, le maire, en l’excluant pour deux mois, a pris une sanction proportionnée à la faute commise.

Cet article est en relation avec le dossier

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s